Yves Gravelier fait de la simplicité un art

Un zest de chance, une bonne marraine et beaucoup de talent : le parcours d’Yves Gravelier ressemble à un conte de fée. Pourtant, sa cuisine « réinventive » relève plus d’une force de travail inépuisable et d’une grande acuité sur le monde que de la magie.

Anne-Marie s’active en salle, Yves aux fourneaux : c’est un parcours qui fonctionne en tandem. Sous ses airs de bonne franquette, la cuisine est sérieuse et élaborée. Une présentation sympa et sans chichis qui ne fait qu’accentuer la surprise côté papilles.

Le bourlingueur des saveurs

Natif de Bordeaux, Yves Gravelier a parcouru les routes culinaires du monde avec sa femme avant de revenir cultiver son jardin en son pays.

A l’adolescence, le temps de l’initiation dans le restaurant de son oncle en Bretagne, est gorgé d’heureux souvenirs. C’est la naissance d’une vocation.

Puis Yves parfait sa maîtrise des fondamentaux de cuisine au « Beau Rivage Palace » de Lausanne. Une école d’excellence où il apprend les bases de la cuisine classique et le traitement des grands nombres.

Il y rencontre aussi Anne-Marie, fille de l’emblématique Michel Troisgros. L’aventure à deux commence et sera dès lors parsemée d’expériences enrichissantes.

Moderne et sans chichis

Sa rencontre avec Freddy Girardet en 1982 est un électrochoc. Sa vision résolument moderne de la cuisine pour l’époque et son côté humain tranchent avec la froideur du Palace. Yves est dans son élément. 

Un détour à Paris au Lucas Carton, avec Alain Senderens aux commandes (un autre natif du Sud Ouest) apprend à Yves à gérer l’organisation et la presse. Chez Jacques Chibois, au luxueux Gray d’Albion, à Cannes, c’est la découverte de la cuisine du sud. A Londres, Yves exercera son 1er poste de chef à l’Auberge de Provence.

Après un crochet par le Brésil chez le frère d’Anne-Marie, le couple prend la succession du restaurant de la bonne marraine de Yves, Le Bretagne, au Croizic.

Mais le travail en Bretagne est trop saisonnier. Ils reviennent à Bordeaux où ils décident de monter leur première affaire ensemble. La belle histoire dure depuis 13 ans ! Une success story à quatre mains.
 
à propos/crédits   cocin'art   plan du site   contact