« Un concentré de bordelais dans l’assiette »

Yves met un point d’honneur à bousculer gentiment les traditions des Bordelais, sans les perdre dans leur registre gustatif habituel.

« Il faut savoir les prendre un peu dans le sens du poil ».

Ainsi, l’idée du brasero de rouget est partie de l’association de la grillade aux sarments du week-end, de l’échalote grise, très présente dans la cuisine bordelaise, et du vendangeur.

Le vendangeur est le rouget que l’on pêche à la sortie du bassin en septembre, au moment des vendanges, d’où son nom.

Avec ces 3 associations dans l’assiette, il y a tout ce que le bordelais Ferretcapien du week-end adore : un petit barbecue aux sarments qui sent super bon, des petits rougets vendangeurs du bassin, un purée d’échalotes grises au vin rouge sur le dessus : « un concentré de bordelais dans l’assiette ».


Voir la fiche : Rouget Barbet
 
à propos/crédits   cocin'art   plan du site   contact