« Créer la surprise »

Autrefois, « le canard avait une image de plat festif, « riche et cher  ». Il s’est « bien démocratisé », on trouve « des canards de bonne qualité à des prix abordables ».

Un produit qu’il aime « sublimer par l’adjonction d’une sauce ou une façon de le travailler » à l’image de la morue.

Il apprécie surprendre sa clientèle : « l’accommoder au goût du jour et créer un peu la surprise ».


Voir la fiche : Canard
 
à propos/crédits   cocin'art   plan du site   contact