Finesse, fraîcheur et crémeux

Ce dessert typique du Pays Basque possède des qualités qui siéent au caractère et à la cuisine de Frédéric Vigouroux, simple et fort à la fois.

« Le caillé de brebis est un produit qui ne se consomme qu’extra frais, dans un délais de 3-4 jours après son moulage en laiterie.

Issue du caillage de lait de brebis, sa finesse en bouche, sa fraîcheur et son goût crémeux si délicat ne nécessite quasiment pas d’agrément pour le déguster, sinon une pointe de miel de montagne ou de châtaigner, voire une cuillère de confiture de cerises (noires bien entendu !!!).

Moi en tout cas, je ne m’arrête pas à cette coque en terre cuite qui compose son emballage, mais une fois égoutté, je me fais un malin plaisir de l’imaginer avec par exemple un beau sablé et quelques fraises des bois… »

Passionné par son métier, François Mogheraoui, le fromager attitré de Frédéric va lui-même chercher ses produits laitiers tous les jeudis dans les bergeries de la vallée d’Aspe : tommes de brebis, vache, mixte ou encore chèvre. Les verts pâturages d’Ascain procurent aux brebis un lait d’une qualité unique.

Voir la fiche : Caillé de Brebis
 
à propos/crédits   cocin'art   plan du site   contact