Le printemps de l’Adour, l’Adour, toujours l’Adour…

Lorsque ses amis pêcheurs lui livrent ce  poisson à chair fine caractéristique de notre région, Jean-Claude Tellechea se charge de faire honneur à ce poisson blanc sorte de « grosse sardine. »

Sa principale caractéristique : un grand nombre d’arrêtes.
« Pour en faire un plat très apprécié on a trouvé la solution, on désarrête le poisson à cru en levant les filets. Ensuite on reconstitue le poisson dans son intégralité, on le referme et on le coupe en darne. Je le poêle côté peau.

Généralement, je sers l’alose avec un jus d’anis ou une sauce vigneronne ou encore sauce basquaise ».
Voir la fiche de: Tellechea Jean-Claude
 
à propos/crédits   cocin'art   plan du site   contact