Les fraises des bois d’Anne Marie

Les produits choisis par Frédéric doivent se montrer à la hauteur de ses exigences. Pour les fraises, fragiles, Frédéric s’est naturellement orienté vers Anne-Marie Loubière, qui effectue un travail artisanal de qualité.

Les fruits sont tous cueillis manuellement, dans le respect du produit et des traditions, avec le plus grand soin, quelques heures avant de les livrer chez ses clients. Elle exerce son métier avec passion, à Fontet, près de la Réole.

La variété qu’elle fait pousser s’appelle la Reine des Vallées. Elle possède un parfum très spécifique et subtil. En tartelette, juste fondues dans un court sirop ou encore givrées dans un sorbet, ces fraises ne méritent que du respect lors de leurs transformation et manipulation.

C’est un produit très fragile qui se consomme extra frais, car il s’abîme dans un délai très court. Aussi vaut-il mieux les conserver dans le réfrigérateur.

La Reine des Vallées ressemble beaucoup à la fraise des bois et se produit jusqu’aux gelées. La campagne débute mi-avril et termine aux environs de début novembre. Un plant dure de 4 à 5 ans et commence à produire de beaux fruits la deuxième année. Le rendement de cueillette est de 800 gr à l’heure (8 barquettes).

Mon astuce : « verser la barquette de fraises des bois sur un assiette plate ou un petit plateau, cela évitera qu’elles s’abîment ou moisissent trop vite ».
Voir la fiche de: Vigouroux Frédéric
 
à propos/crédits   cocin'art   plan du site   contact