Entre génétique et élevage
 
Une race travaillée pour une viande très contrôlée,  grâce à un travail génétique rigoureux, vétérinaires et éleveurs.
 
Tous les ans, 2 ou 3 veaux sont sélectionnés sur les 15 qui passent au Contrôle Individuel en station.
 
Après ce casting draconien, on amène les bœufs dans les élevages où l’on effectue l’accouplement : ici, les éleveurs sont aussi des naisseurs.
 
Pour éviter la consanguinité, une rotation est faite sur les familles de femelles. Très complexe, cette sélection génétique permet de gérer avec précision les troupeaux et donc, la qualité de viande.
 
Pour faire du Bœuf de Bazas, il faut se tenir à un cahier des charges strict. Les règles principales :
    - que l’IGP soit respectée : la Gironde, une partie des Landes et des cantons limitrophes de la Gironde et des Landes dans le Lot et Garonne et le Gers
    - que les bêtes broutent dans les champs toute l’année, sauf en hiver. Elles sont confinées plusieurs mois dans les étables pour l’engraissement
    - qu’elles soient âgées entre 3.5 et 5 ans lors de l’abattage
    - que l’abattage se fasse à l’abattoir de Bazas
Des règles sanitaires, de traçabilité et de bien-être animal doivent aussi être respectées par les éleveurs.
 
Fête des Bœufs Gras
 
à propos/crédits   cocin'art   plan du site   contact