Une pêche diversifiée

La flottille du port d'Arcachon permet une pêche diversifiée. On y pratique essentiellement une pêche au chalut de fond (la plus classique), la pêche pélagique avec un filet tiré par deux chalutiers, la pêche aux filets maillants et la pêche côtière.

250 pêcheurs travaillent actuellement au Port d’Arcachon. Sa flotille est composée de 27 bateaux, 12 pratiquant la pêche au chalut "classique" et 15 « fileyeurs » (bateaux à filets). La longueur de ces bateaux varie de 14 à 21 mètres.
Quelques petites embarcations pratiquent également la pêche dans le bassin.

Les techniques de pêche employées par les marins pêcheurs dépendent en grande partie de la zone de pêche : la côte, le large, les estuaires, et des poissons pêchés. Les deux modes de pêche principaux pour la pêche au rouget sont le chalut et le filet.

Les chaluts

Le chalut est un filet en forme d'entonnoir traîné ouvert derrière le bateau que l’on relève toutes les 4 heures. Les chaluts de fond capturent les poissons qui se tapissent près du sol marin et les chaluts pélagiques servent à une pêche en pleine mer, de surface.

La vingtaine de chalutiers arcachonnais pêchent près des côtes et capturent des espèces variées. Les chalutiers pélagiques (de pleine mer) pratiquent parfois le chalut de fond le jour et le chalut pélagique la nuit.

Les fileyeurs

Le filet droit est formé d'une nappe rectangulaire tendue vers le haut par des flotteurs et vers le bas par une corde lestée. Les fileyeurs sont dévolus à la capture de la sole (le poisson se maille dans le filet qui est relevé tous les jours).

Il existe aussi la pêche au filet tramail dérivant (surtout utilisé dans les estuaires, pour une pêche de surface), à la bolinche (ou senne), aux casiers pour capturer d’autres espèces, et bien sûr, à la ligne. 
Criée d'Arcachon
 
à propos/crédits   cocin'art   plan du site   contact