Le piment d'Espelette

Epice indissociable de la cuisine basque, le piment d’Espelette se retrouve dans de nombreuses préparations culinaires de la région.

Apprécié pour son goût fruité légèrement sucré, son piquant chaud le classe sur l’échelle de Scoville entre le piment doux et le piment de Cayenne.

Fêté dignement à Espelette, le 3ème week-end d’octobre, il attire chaque année de plus en plus d’adeptes.

Ezpeletako Biperra : une intégration réussie

Comme le veut l’Histoire, les marins de Christophe Colomb lors de leur voyage vers une nouvelle route des épices ont en fait débarqué en Amérique. Ils ont alors découvert le piment et ont été totalement subjugués par cette épice vraisemblablement originaire du Mexique !

Son goût, la coloration qu’il entraîne lors de la cuisson et le fait qu’il conserve les aliments, ont très vite incité ces aventuriers à diffuser son utilisation dans toute l’Espagne et le sud de la France.

On pense que c’est Gonzalo de Percarteguy, marin Guipuzcoan, qui a introduit le maïs en 1523 dans la vallée de la Nive, qui aurait également distribué quelques piments « à la saveur plus brûlante que le poivre ordinaire ».

Merci pour le Chocolat !

On le consommera d’abord sucré. Au XVIIe siècle, à Bayonne les chocolatiers juifs conversos qui avaient fui l’inquisition ont créé la 1ère chocolaterie artisanale qui va proposer une spécialité toujours de mise aujourd’hui : le chocolat chaud mousseux relevé au piment.

A partir du XVIIIe siècle on commence à enduire les jambons de Bayonne avec cette poudre de piment pour les faire rougir, mieux les conserver et les parfumer.

La Vallée de la Nive, un terroir propice

Si le piment a pu se développer aussi aisément dans cette partie du Pays Basque, c’est avant tout parce qu’il a pu retrouver quasiment les mêmes conditions climatiques que son pays d’origine : climat océanique, donc peu d’amplitudes thermiques !

Une chaleur assez élevée l’été, un climat de moyenne montagne atténuant les vents et une pluviosité abondante ; autant d’éléments réunis qui contribuent à son implantation sur ce territoire.

Le terroir du Piment d’Espelette a été matérialisé par une zone de production en Appellation d’Origine Contrôlée en 2000 qui s’étend sur les territoires de 10 communes du Pays Basque : Aïnhoa, Cambo-les-Bains, Espelette, Halsou, Itxassou, Jatxou, Larressore, Saint-Pée-sur-Nivelle, Souraïde et Ustaritz.

Depuis, le nombre de producteurs et de pieds plantés sont en constante augmentation.
Fête du Piment d'Espelette
 
à propos/crédits   cocin'art   plan du site   contact